Qu’est-ce qu’une rhinite allergique?

La rhinite allergique désigne un rhume allergique provoqué p. ex. par l’inhalation de pollens. Une de ses formes très connue est le rhume des foins. La rhinite allergique est largement répandue au niveau mondial. D’après les estimations, plus de 500 millions de personnes sont touchées dans le monde. Des personnes de tous âges peuvent souffrir d’une rhinite allergique. Bon nombre de personnes allergiques ne consultent pas car elles ont le sentiment qu'elles doivent vivre avec les symptômes un médecin allergiques et qu’il n’existe aucun traitement pour cela.

Certaines personnes ne présentent que des symptômes allergiques légers et peuvent très bien les gérer, tandis que pour d’autres, une rhinite allergique est bien plus qu’un «simple» écoulement nasal. La rhinite allergique peut fortement altérer la qualité de vie.

Mais qu’est-ce qu’une rhinite allergique au juste?

La rhinite allergique est définie comme une inflammation des muqueuses nasales. De manière générale, les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume tout à fait ordinaire. La différence réside dans le fait que la rhinite allergique n’est pas provoquée par un virus, mais par une réaction allergique. Le système immunitaire surréagit à une substance normalement inoffensive comme le pollen. Il la considère alors comme une «intrus» et s’efforce de l’expulser le plus rapidement possible. Les facteurs déclencheurs de cette réaction sont appelés des allergènes.

La rhinite allergique est définie comme une inflammation des muqueuses nasales. De manière générale, les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume tout à fait ordinaire.

Qu’est-ce qu’une rhinite allergique?

 Jeune homme souffrant de rhinite allergique

Qu’est-ce qu’une rhinite allergique?

La rhinite allergique désigne un rhume allergique provoqué p. ex. par l’inhalation de pollens. Une de ses formes très connue est le rhume des foins. La rhinite allergique est largement répandue au niveau mondial. D’après les estimations, plus de 500 millions de personnes sont touchées dans le monde. Des personnes de tous âges peuvent souffrir d’une rhinite allergique.

What is allergic rhinitis?

 Jeune homme souffrant de rhinite allergique

Bon nombre de personnes allergiques ne consultent pas car elles ont le sentiment qu'elles doivent vivre avec les symptômes un médecin allergiques et qu’il n’existe aucun traitement pour cela.

Certaines personnes ne présentent que des symptômes allergiques légers et peuvent très bien les gérer, tandis que pour d’autres, une rhinite allergique est bien plus qu’un «simple» écoulement nasal. La rhinite allergique peut fortement altérer la qualité de vie.

Mais qu’est-ce qu’une rhinite allergique au juste?

La rhinite allergique est définie comme une inflammation des muqueuses nasales. De manière générale, les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume tout à fait ordinaire. La différence réside dans le fait que la rhinite allergique n’est pas provoquée par un virus, mais par une réaction allergique. Le système immunitaire surréagit à une substance normalement inoffensive comme le pollen. Il la considère alors comme une «intrus» et s’efforce de l’expulser le plus rapidement possible. Les facteurs déclencheurs de cette réaction sont appelés des allergènes.

La différence réside dans le fait que la rhinite allergique n’est pas provoquée par un virus, mais par une réaction allergique. Le système immunitaire surréagit à une substance normalement inoffensive comme le pollen. Il la considère alors comme une «intrus» et s’efforce de l’expulser le plus rapidement possible. Les facteurs déclencheurs de cette réaction sont appelés des allergènes.

La rhinite allergique désigne un rhume allergique provoqué p. ex. par l’inhalation de pollens. Une de ses formes très connue est le rhume des foins. La rhinite allergique est largement répandue au niveau mondial. D’après les estimations, plus de 500 millions de personnes sont touchées dans le monde. Des personnes de tous âges peuvent souffrir d’une rhinite allergique.

Bon nombre de personnes allergiques ne consultent pas car elles ont le sentiment qu'elles doivent vivre avec les symptômes un médecin allergiques et qu’il n’existe aucun traitement pour cela.

Certaines personnes ne présentent que des symptômes allergiques légers et peuvent très bien les gérer, tandis que pour d’autres, une rhinite allergique est bien plus qu’un «simple» écoulement nasal. La rhinite allergique peut fortement altérer la qualité de vie.

Mais qu’est-ce qu’une rhinite allergique au juste?

La rhinite allergique est définie comme une inflammation des muqueuses nasales. De manière générale, les symptômes ressemblent à ceux d’un rhume tout à fait ordinaire. La différence réside dans le fait que la rhinite allergique n’est pas provoquée par un virus, mais par une réaction allergique. Le système immunitaire surréagit à une substance normalement inoffensive comme le pollen. Il la considère alors comme une «intrus» et s’efforce de l’expulser le plus rapidement possible. Les facteurs déclencheurs de cette réaction sont appelés des allergènes.

Symptômes de la rhinite allergique

La rhinite allergique se manifeste généralement par les symptômes suivants:

  • Congestion nasale
  • Écoulement nasal
  • Démangeaison du nez
  • Éternuements
  • Syndrome sino-bronchique (sensation de mucus s'écoulant dans la gorge)

Certains symptômes concomitants surviennent également souvent:

  • Démangeaisons oculaires, yeux rouges ou larmoiement
  • Toux
  • Sensation d’oppression dans la poitrine ou respiration sifflante
  • Inflammation (douloureuse) des sinus paranasaux

Bien plus que de simples éternuements

Les personnes allergiques savent que les troubles peuvent aller au-delà des symptômes ordinaires comme les éternuements et la congestion nasale. Vivre avec une allergie peut largement influer sur le bien-être au quotidien.

Une allergie peut ainsi provoquer des problèmes d’endormissement et de maintien du sommeil. Une rhinite allergique peut par ailleurs altérer le bien-être au cours de la journée ainsi que la capacité de concentration au travail ou à l’école. Elle peut aussi se manifester par une certaine fatigue et des sautes d’humeur. Chez certaines personnes, une allergie peut même se traduire par des dépressions et des troubles anxieux.

Qu’est-ce qui provoque une rhinite allergique?

Parmi les principaux allergènes déclencheurs de la rhinite allergique figurent:

Rhinite allergique provoquée par les pollens

Les plantes, comme les arbres, les herbacées et les graminées produisent des pollens qui sont transportés par le vent. Ces pollens sont de taille microscopique et peuvent déclencher des réactions allergiques après inhalation. La météo et les températures peuvent influer sur l'intensité de la charge pollinique dans l’air. Le taux de pollens est généralement plus élevé pendant les jours chauds, secs et venteux. Mais il est normalement plus faible lorsque le temps est frais, humide et pluvieux. Les pollens cireux des fleurs qui sont transportés par les insectes lors de la pollinisation ne provoquent aucune réaction allergique.

Mais les pollens ne sont pas les seules substances à pouvoir provoquer des réactions allergiques comme la rhinite allergique. Voici un aperçu des autres allergies possibles:

Allergie aux acariens de poussière de maison

Les acariens de poussière de maison sont de minuscules créatures invisibles à l’œil nu. On les retrouve dans tous les foyers partout dans le monde. Et c’est dans nos chambres à coucher, plus précisément, dans nos matelas, linge de lit et oreillers, qu’ils se sentent le mieux, car ils y trouvent de la nourriture à profusion. Ces acariens se nourrissent en effet de nos peaux mortes. On les retrouve aussi sur les tapis, canapés, rideaux et animaux en peluche.

Qu’est-ce que l’allergie aux acariens de poussière de maison?

Qu’est-ce que l’allergie aux
acariens de poussière
de maison?

Allergie aux acariens de poussière de maison

Les acariens de poussière de maison sont de minuscules créatures invisibles à l’œil nu. On les retrouve dans tous les foyers partout dans le monde. Et c’est dans nos chambres à coucher, plus précisément, dans nos matelas, linge de lit et oreillers, qu’ils se sentent le mieux, car ils y trouvent de la nourriture à profusion. Ces acariens se nourrissent en effet de nos peaux mortes. On les retrouve aussi sur les tapis, canapés, rideaux et animaux en peluche. Mais ce ne sont pas les acariens eux-mêmes qui provoquent la rhinite allergique, plutôt ce qu’ils laissent derrière eux. Nous entendons ici leurs déjections et leurs squames.

Allergie aux spores de moisissures et de champignons

La rhinite allergique peut aussi être provoquée par des spores de moisissures et de champignons car ces derniers se trouvent dans l’air que nous respirons. Les spores proviennent de matériaux organiques en décomposition et leur développement est favorisé par un environnement chaud et humide.

Qu’est-ce que l’allergie aux acariens de poussière de maison

Qu’est-ce que l’allergie
aux acariens de
poussière de maison?

Allergie aux spores de moisissures et de champignons

La rhinite allergique peut aussi être provoquée par des spores de moisissures et de champignons car ces derniers se trouvent dans l’air que nous respirons. Les spores proviennent de matériaux organiques en décomposition et leur développement est favorisé par un environnement chaud et humide.

Allergie aux poils d’animaux

Allergie aux poils d’animaux

Les animaux domestiques, à l’instar des chats et des chiens, produisent des allergènes susceptibles de provoquer une rhinite allergique. Cette réaction allergique est alors provoquée par l’inhalation de leurs squames, de leurs poils, mais aussi de leur urine et de leur salive. On peut en retrouver des traces sur nos vêtements ou nos meubles.

Prédisposition génétique aux allergies

Les allergies sont souvent une affaire de famille; si les parents sont allergiques, alors il est très probable que les enfants développent eux aussi une allergie.

Rhinite allergique saisonnière ou perannuelle – de quoi s’agit-il?

On distingue la rhinite allergique saisonnière de sa variante perannuelle en fonction du moment où les symptômes allergiques surviennent:

Rhinite allergique saisonnière:

Les symptômes surviennent à certaines périodes de l’année. Ils sont provoqués par des allergènes, tels que les pollens ou les moisissures.

Rhinite allergique perannuelle:

Les symptômes surviennent tout au long de l’année. Ils sont déclenchés par des allergènes, comme les acariens de poussière de maison, les moisissures ou les poils d’animaux.

Par ailleurs, le rhume allergique peut également être classifié comme de nature légère, modérée ou sévère.

Test d'allergie pour la détermination des facteurs déclencheurs

Si tu connaît les agents déclencheurs de ta rhinite allergique, tu pourras prendre les mesures qui s’imposent pour soulager tes symptômes. Le mieux est de prendre rendez-vous chez ton médecin. Il te posera alors des questions sur tes symptômes et tes antécédents personnels. Il est aussi possible, si nécessaire, d'effectuer des tests d’allergie. Leurs résultats permettent ensuite de poser un diagnostic et d’établir un plan thérapeutique.

Gérer la rhinite allergique

Dès que tu sauras ce qui déclenche tes allergies, tu auras trois possibilités pour gérer ta rhinite allergique. Tu peux essayer d’éviter tout contact avec les allergènes qui provoquent tes troubles. Tu peux prendre des médicaments qui soulagent tes symptômes. Mais surtout, il existe une option thérapeutique qui non seulement soulage tes symptômes, mais combat aussi la cause de ton allergie. C’est ce que l’on appelle la désensibilisation.

Éviter tout contact avec les allergènes

Une solution pour soulager tes troubles allergiques consiste à éviter tout contact avec l’allergène auquel tu réagis de manière allergique. Mais ce n’est pas toujours simple. Surtout lorsque les pollens sont partout car c’est la saison. Voici quelques astuces pour réduire ton contact avec les pollens:

Trois conseils simples pour mieux gérer les pollens

  1. Garde tes portes et fenêtres fermées lorsque la charge pollinique est élevée. Consulte régulièrement les prévisions polliniques.
  2. Lave-toi les cheveux avant de te coucher pour éviter de faire rentrer les pollens dans ta chambre.
  3. Ne fais pas sécher ton linge à l’extérieur. Fais plutôt sécher ton linge à l’intérieur pendant la saison pollinique.

Nos prévisions polliniques

Vérifie chaque jour la concentration de pollen pour décider si tu veux aller dehors. Les prévisions polliniques peuvent t'indiquer quand et où la charge pollinique sera élevée pour que tu puisses mieux organiser ta journée.

Nos prévisions polliniques

Vérifie chaque jour la concentration de pollen pour décider si tu veux aller dehors. Les prévisions polliniques peuvent t'indiquer quand et où la charge pollinique sera élevée pour que tu puisses mieux organiser ta journée.

Trois conseils simples pour mieux gérer les acariens de poussière de maison

  1. Lave ton linge de lit à au moins 60 degrés Celsius. Cette température permet d’éliminer efficacement les acariens.
  2. Utilise des housses anti-acariens pour tes oreillers et ta couette.
  3. Investis dans un aspirateur avec filtre HEPA. Cet appareil est en effet capable de piéger les acariens de poussière de maison dans un sac.

Trois conseils simples pour mieux gérer les moisissures

  1. Veille à un apport régulier d’air frais. Ouvre les fenêtres et laisse circuler l’air.
  2. Sèche ton linge à l’extérieur ou sers-toi d’un sèche-linge pour maintenir le taux d’humidité de l’air intérieur à un faible niveau.
  3. Nettoie bien ta cuisine, ta salle de bain et les autres pièces où de l’humidité est générée.

Trois conseils simples pour gérer les poils d’animaux

  1. Évite tout contact avec les animaux qui provoquent chez toi des réactions allergiques Si c’est impossible: tiens les animaux domestiques au moins à distance de ta salle de séjour et de ta chambre.
  2. Sers-toi de purificateurs d’air équipés de filtres HEPA.
  3. Ces dispositifs sont capables de filtrer les poils d’animaux.

Soulagement des symptômes en cas de rhinite allergique

Les symptômes d’une rhinite allergique sont souvent traités par le biais d’antihistaminiques, de cortisone, de produits décongestionnants ou d’une combinaison d'entre eux. Ces produits sont par exemple disponibles sous forme de comprimés, de collyres ou de sprays nasaux. Certains seront plus efficaces que d’autres. Demande conseil à ton médecin ou ton pharmacien pour savoir quel médicament te permettrait de soulager au mieux tes symptômes allergiques.

Possibilité de traitement causal: la désensibilisation

Si ton allergie provoque chez toi des troubles importants, ton médecin pourra opter pour un immunothérapie. Une immunothérapie allergénique, ou désensibilisation, traite ton allergie à la racine. La désensibilisation consiste à t’exposer de manière répétée à des doses définies d’un certain allergène. L’objectif est d’habituer ton système immunitaire à un allergène. Ton organisme est alors progressivement incité à développer une tolérance à l’égard de l’allergène. La désensibilisation peut soulager tes troubles allergiques et dans le meilleur des cas, les symptômes disparaissent totalement.

Recherche d’un médecin spécialiste

Tu as pris la décision de consulter un médecin? Nous t’aidons à identifier un/e allergologue proche de chez toi.

Trouver un spécialiste

Recherche d’un médecin spécialiste

Tu as pris la décision de consulter un médecin? Nous t’aidons à identifier un/e allergologue proche de chez toi.

Trouver un spécialiste

Merci

Nous aimerions savoir si cet article t’a été utile. Avons-nous oublié des informations essentielles sur la rhinite allergique? Nous sommes à ta disposition. Visite notre page Facebook ou envoie-nous un e-mail et fais-nous part de tes expériences.