Qu’est-ce qu’une allergie?

Des millions de personnes dans le monde souffrent d’allergies. Fais-tu aussi partie des allergiques? Une allergie peut, par exemple, prendre la forme d'un rhume des foins dans ton cas. À moins que tu ne développes un asthme en conséquence. Une allergie peut également se manifester sous la forme d’une éruption cutanée (eczéma) ou d’une allergie alimentaire.

What are allergies?

Was ist eine Allergie?

Qu’est-ce qu’une allergie?

Des millions de personnes dans le monde souffrent d’allergies. Fais-tu aussi partie des allergiques? Une allergie peut, par exemple, prendre la forme d'un rhume des foins dans ton cas. À moins que tu ne développes un asthme en conséquence. Une allergie peut également se manifester sous la forme d’une éruption cutanée (eczéma) ou d’une allergie alimentaire.

Mais qu’est-ce qu’une allergie? Pourquoi certaines personnes souffrent-elles d’allergie? Et qu’est-ce qui déclenche une réaction allergique?

Dans cet article, nous t’expliquons précisément ce qu’est une allergie. Tu y découvriras comment une allergie se développe, quels sont les symptômes typiques et les agents déclencheurs et ce que tu peux faire si tu penses souffrir d’une allergie.

Des millions de personnes dans le monde souffrent d’allergies. Fais-tu aussi partie des allergiques? Une allergie peut, par exemple, prendre la forme d'un rhume des foins dans ton cas. À moins que tu ne développes un asthme en conséquence. Une allergie peut également se manifester sous la forme d’une éruption cutanée (eczéma) ou d’une allergie alimentaire.

Mais qu’est-ce qu’une allergie? Pourquoi certaines personnes souffrent-elles d’allergie? Et qu’est-ce qui déclenche une réaction allergique?

Dans cet article, nous t’expliquons précisément ce qu’est une allergie. Tu y découvriras comment une allergie se développe, quels sont les symptômes typiques et les agents déclencheurs et ce que tu peux faire si tu penses souffrir d’une allergie.

Une allergie est une surréaction du système immunitaire

En cas d’allergie aux pollens, tu peux avoir alors l’impression que l’allergie démarre dans ton nez. Ou dans ton estomac si tu es allergique à certains aliments.

Qu’est-ce qu’une allergie?

 Qu’est-ce qu’une allergie?
 Qu’est-ce qu’une allergie?

Mais qu’est-ce qu’une allergie? Pourquoi certaines personnes souffrent-elles d’allergie? Et qu’est-ce qui déclenche une réaction allergique?

Dans cet article, nous t’expliquons précisément ce qu’est une allergie. Tu y découvriras comment une allergie se développe, quels sont les symptômes typiques et les agents déclencheurs et ce que tu peux faire si tu penses souffrir d’une allergie.

Une allergie est une surréaction du système immunitaire

En cas d’allergie aux pollens, tu peux avoir alors l’impression que l’allergie démarre dans ton nez. Ou dans ton estomac si tu es allergique à certains aliments. Mais les allergies commencent à un niveau bien plus profond, le système immunitaire.

Mais les allergies commencent à un niveau bien plus profond, le système immunitaire. Notre système immunitaire a pour mission de nous protéger des bactéries, des virus, des champignons et des parasites. Un grand nombre de cellules différentes y participent et chacune d’entre elles y joue un rôle particulier, comme la détection d’un problème, la communication avec les autres cellules ou la défense directe.

En cas d’allergie, ton système immunitaire réagit de manière un peu excessive. La survenue d’une réaction allergique traduit une interprétation erronée de ton système immunitaire qui considère à tord une substance inoffensive comme une menace. Il déclenche alors toute une cascade de réactions de défense. Les substances susceptibles de provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes sont appelées des allergènes.

Un jeune homme allergique se mouche le nez

Allergie ou rhume?
Comment faire la différence?

Comment les allergies se développent-elles?

Une allergie se développe en plusieurs étapes. Il est peu probable que le premier contact avec une substance donnée provoque immédiatement une réaction allergique. Dans la plupart des cas, il faut déjà avoir été en contact au moins une fois avec un allergène pour développer une allergie contre ce dernier. Ce processus est connu sous le nom desensibilisation.

Un jeune homme allergique se mouche le nez

Allergie ou rhume?
Comment faire la différence?

Ein junger Mann mit einer Allergie schnäuzt sich die Nase

Allergie ou rhume?
Comment faire la différence?

Comment les allergies se développent-elles?

Comment les allergies se développent-elles?

Une allergie se développe en plusieurs étapes. Il est peu probable que le premier contact avec une substance donnée provoque immédiatement une réaction allergique. Dans la plupart des cas, il faut déjà avoir été en contact au moins une fois avec un allergène pour développer une allergie contre ce dernier. Ce processus est connu sous le nom desensibilisation. C’est par exemple le cas lorsque tu manges un aliment donné et que ton système immunitaire se met ensuite en état d’alerte. Ton système immunitaire produit des anticorps appelés «immunoglobulines E» (IgE) censés te protéger des supposés intrus. Les anticorps IgE s'adaptent parfaitement à la structure spécifique de l’allergène et fonctionnent comme des aimants.

Il est possible d’avoir été sensibilisé et de présenter des anticorps IgE dans le sang sans pour autant souffrir de réactions allergiques. Bien que le système immunitaire soit paré, il n’agit pas. On ne sait pas encore pourquoi cela se produit ainsi chez certaines personnes. Mais on ne parle d’allergie que lorsqu’une sensibilisation est constatée suivie d’une réaction allergique.

C’est par exemple le cas lorsque tu manges un aliment donné et que ton système immunitaire se met ensuite en état d’alerte. Ton système immunitaire produit des anticorps appelés «immunoglobulines E» (IgE) censés te protéger des supposés intrus. Les anticorps IgE s'adaptent parfaitement à la structure spécifique de l’allergène et fonctionnent comme des aimants.

Il est possible d’avoir été sensibilisé et de présenter des anticorps IgE dans le sang sans pour autant souffrir de réactions allergiques. Bien que le système immunitaire soit paré, il n’agit pas. On ne sait pas encore pourquoi cela se produit ainsi chez certaines personnes. Mais on ne parle d’allergie que lorsqu’une sensibilisation est constatée suivie d’une réaction allergique.

Que se passe-t-il lorsque tu présentes une réaction allergique?

Lorsque tu entres la fois suivante en contact avec la substance que ton organisme considère comme une menace, les anticorps IgE spécifiques identifient alors l’allergène et ordonnent aux autres cellules de déclencher la réaction allergique. Ce phénomène se caractérise par la libération de différentes substances, notamment l’histamine.

L’objectif consiste à expulser l’intrus le plus rapidement possible. L’histamine fait partie de la réaction inflammatoire contre cet intrus. Différents fluides corporels et des globules blancs se déplacent jusqu’au site de l’agression pour fournir une assistance. Il en résulte des gonflements et d’autres symptômes typiques d’une réaction allergique. En raison de l’histamine, l’organisme sécrète par ailleurs une quantité accrue de mucus afin d’évacuer tous les intrus. Des démangeaisons apparaissent aussi afin d’éliminer les supposés intrus de la surface de la peau.

Une réaction allergique cause généralement des symptômes affectant le nez, les sinus, les oreilles, le pharynx, les poumons, la muqueuse gastrique ou la peau.

Les substances susceptibles de provoquer une allergie

Voici quelques-unes des substances les plus fréquemment à l’origine de réactions allergiques:

  • Pollens d’arbres, de graminées ou d’herbacées
  • Acariens de poussière de maison
  • Moisissures
  • Certaines denrées alimentaires, comme les noix, les produits laitiers ou les fruits de mer
  • Poils d’animaux
  • Venin d’insecte

Rhume des foins ou allergie aux pollens

Parmi les allergènes fréquents figurent les pollens, c’est-à-dire la fine poussière libérée par les arbres, les graminées et les herbacées. Une allergie aux pollens est généralement désignée sous le nom de rhume des foins. Le rhume des foins est une allergie saisonnière qui ne survient généralement qu’à certaines saisons, et normalement lors de la floraison de certaines plantes et fleurs.

Une jeune femme souffrant de rhume des foins se mouche

Pour bien comprendre le rhume des foins

Rhume des foins ou allergie aux pollens

Parmi les allergènes fréquents figurent les pollens, c’est-à-dire la fine poussière libérée par les arbres, les graminées et les herbacées. Une allergie aux pollens est généralement désignée sous le nom de rhume des foins. Le rhume des foins est une allergie saisonnière qui ne survient généralement qu’à certaines saisons, et normalement lors de la floraison de certaines plantes et fleurs.

Allergie aux acariens de poussière de maison

L’allergie aux acariens de poussière de maison est également une allergie largement répandue. Les acariens de poussière de maison vivent partout dans le monde avec une prédilection pour nos lieux d’habitation. Ils sont la cause de quintes de toux et d’éternuements pour bon nombre de personnes allergiques. L’allergie aux acariens de poussière de maison n’est pas une réaction aux acariens eux-mêmes, mais à leurs excrétions et à leurs squames.

Une jeune femme souffrant de rhume des foins se mouche

Pour bien comprendre le
rhume des foins

Une jeune femme souffrant de rhume des foins se mouche

Pour bien comprendre le
rhume des foins

Allergie aux acariens de poussière de maison

L’allergie aux acariens de poussière de maison est également une allergie largement répandue. Les acariens de poussière de maison vivent partout dans le monde avec une prédilection pour nos lieux d’habitation. Ils sont la cause de quintes de toux et d’éternuements pour bon nombre de personnes allergiques. L’allergie aux acariens de poussière de maison n’est pas une réaction aux acariens eux-mêmes, mais à leurs excrétions et à leurs squames.

Allergie aux poils d’animaux

Les animaux domestiques à fourrure ou à poils produisent des allergènes susceptibles de provoquer des allergies. Parmi eux figurent les chats, les chiens, les chevaux, les lapins ou les cochons d’Inde. La réaction allergique peut être déclenchée par leurs squames, leur fourrure ou leurs poils. Leur urine et leur salive contiennent aussi des allergènes susceptibles de provoquer une réaction.

Allergie aux moisissures

Les spores de moisissures ou de champignons peuvent déclencher une réaction allergique. L’air que l’on respire contient un grand nombre de spores qui se dégagent de matières organiques en décomposition et dont le développement est accéléré dans des conditions chaudes et humides

Allergie aux venins d’insectes

Certaines personnes sont allergiques aux piqûres d’abeille et de guêpe. Et ces réactions peuvent même parfois s'avérer mortelles.

Allergie alimentaire

Les symptômes d’une allergie alimentaire peuvent survenir à tous âges, mais ils touchent le plus fréquemment les bébés et les enfants. Les allergies alimentaires peuvent se traduire par une variété de symptômes désagréables s'étendant p. ex. des problèmes de digestion aux éruptions cutanées. Chez certaines personnes, les allergies alimentaires peuvent même provoquer de graves symptômes et s'avérer mortelles. Une allergie alimentaire n’est néanmoins pas identique à une intolérance alimentaire. Cet autre phénomène est moins grave et n’a rien à voir avec le système immunitaire.

Symptômes typiques d’une allergie

Les symptômes d’une allergie peuvent varier en fonction des individus. Le spectre de gravité des symptômes peut aller d’un léger inconfort à une réaction potentiellement mortelle que l'on nomme choc anaphylactique.

Symptômes typiques d’une réaction allergique

Allergie aux pollens

Congestion nasale | Écoulement nasal | Éternuements | Démangeaisons du nez | Démangeaisons oculaires, yeux rouges ou larmoiements | Toux

Allergie aux acariens de poussière de maison

Congestion nasale | Écoulement nasal | Éternuements | Démangeaisons du nez | Démangeaisons oculaires, yeux rouges ou larmoiements | Toux | Réaction cutanée (eczéma)

Allergie aux poils d’animaux

Congestion nasale | Écoulement nasal | Éternuements | Démangeaisons du nez | Démangeaisons oculaires, yeux rouges ou larmoiements

Allergie aux venins d’insectes (piqûres d’abeille et de guêpe)

Si les symptômes vont au-delà de la sensation de douleur normale, des rougeurs locales et de la formation de papules, tu dois immédiatement appeler un médecin ou les services d’urgence.

Allergie aux moisissures

Congestion nasale | Écoulement nasal | Éternuements | Démangeaisons du nez | Démangeaisons oculaires, yeux rouges ou larmoiements | Toux | Oppression thoracique ou respiration sifflante

Allergie alimentaire

Flatulences | Diarrhée | Nausées | Éruptions cutanées | Démangeaisons | Dans les cas graves: choc anaphylactique

Quand une allergie peut s'avérer mortelle: le choc anaphylactique

Un choc anaphylactique est une réaction allergique grave et d’apparition souvent soudaine. Elle peut en effet survenir quelques minutes à quelques heures après un contact avec l’allergène. Les symptômes suivants peuvent évoquer un choc anaphylactique:

  • Sensation de vertige ou de faiblesse
  • Problèmes respiratoires, comme une respiration rapide et superficielle
  • Respiration sifflante
  • Palpitations
  • Bouffées de chaleur
  • Confusion et état anxieux
  • Syncope ou perte de conscience

Il est par ailleurs possible que tu remarques d’autres symptômes allergiques, comme des démangeaisons (urticaire), des nausées, des gonflements ou des maux d’estomac.

Un choc anaphylactique peut engager le pronostic vital d’une personne et nécessite dans tous les cas une prise en charge d’urgence et immédiate. Appelle immédiatement les urgences si toi ou quelqu’un d’autre présente un ou plusieurs de ces symptômes.

Puis-je être allergique à plusieurs choses?

Les réactions allergiques peuvent être provoquées par plus d’une substance. Par exemple, plus de la moitié des personnes souffrant d’allergies respiratoires sont sensibilisées à plusieurs allergènes. Le fait de souffrir de plusieurs allergies est désigné par le terme de polysensibilisation. Au cours de ta vie, ton système immunitaire ne cesse de se développer et doit en permanence affronter de nouvelles menaces. Cela signifie que tu risques à tout moment de développer de nouvelles allergies.

Chez les enfants, la probabilité de développer une allergie est de 30 à 50% lorsque la mère ou le père est aussi allergique. Lorsque les deux parents sont allergiques, ce risque augmente à 60–80%.

Les symptômes allergiques peuvent par ailleurs évoluer avec le temps. Les symptômes qui affectent ton nez ou tes voies respiratoires supérieures peuvent affecter tes voies respiratoires inférieures et risquent alors de provoquer des quintes de toux, une respiration sifflante ou même de l’asthme.

Qui contracte des allergies?

Les allergies peuvent survenir à chaque phase de la vie. Chez certaines personnes, les allergie se développent pendant l’enfance. Mais d’autres ne présentent de symptômes allergiques qu’à l’âge adulte. Les allergies, c’est une histoire de famille. Si quelqu’un de ta famille souffre d’une allergie, tu as statistiquement plus de chances d’être toi aussi allergique. Mais cette règle connaît des exceptions.

Chez les enfants, la probabilité de développer une allergie est de 30 à 50% lorsque la mère ou le père est aussi allergique. Lorsque les deux parents sont allergiques, ce risque augmente à 60–80%.

Les symptômes allergiques peuvent par ailleurs évoluer avec le temps. Les symptômes qui affectent ton nez ou tes voies respiratoires supérieures peuvent affecter tes voies respiratoires inférieures et risquent alors de provoquer des quintes de toux, une respiration sifflante ou même de l’asthme.

Les symptômes allergiques peuvent par ailleurs évoluer avec le temps. Les symptômes qui affectent ton nez ou tes voies respiratoires supérieures peuvent affecter tes voies respiratoires inférieures et risquent alors de provoquer des quintes de toux, une respiration sifflante ou même de l’asthme.

Qui contracte des allergies?

Les allergies peuvent survenir à chaque phase de la vie. Chez certaines personnes, les allergie se développent pendant l’enfance. Mais d’autres ne présentent de symptômes allergiques qu’à l’âge adulte.

Les allergies, c’est une histoire de famille. Si quelqu’un de ta famille souffre d’une allergie, tu as statistiquement plus de chances d’être toi aussi allergique. Mais cette règle connaît des exceptions. Chez les enfants, la probabilité de développer une allergie est de 30 à 50% lorsque la mère ou le père est allergique. Lorsque les deux parents sont allergiques, ce risque augmente à 60–80%. Cette tendance héréditaire est désignée sous le nom d’atopie. Cela veut dire que tu as de manière générale plus tendance à développer des allergies.

Chez les enfants, la probabilité de développer une allergie est de 30 à 50% lorsque la mère ou le père est allergique. Lorsque les deux parents sont allergiques, ce risque augmente à 60–80%. Cette tendance héréditaire est désignée sous le nom d’atopie. Cela veut dire que tu as de manière générale plus tendance à développer des allergies.

Pourquoi le nombre de personnes allergiques augmente-t-il toujours plus?

Le nombre de personnes allergiques continue d’augmenter chaque année dans le monde entier, et tout particulièrement dans les pays industrialisés. On n’en connaît actuellement pas encore toutes les raisons.

Une des nombreuses théories sur ce sujet explique que cela tient au fait que nous vivons aujourd’hui dans un environnement bien plus propre qu’auparavant. La quantité de germes avec lesquels notre système immunitaire entre en contact aurait donc diminué. On suppose donc que c’est la raison pour laquelle le système immunitaire surréagit lorsqu’il entre en contact avec des substances inoffensives.

Que puis-je faire lorsque je pense être atteint d’une allergie?

Consulte ton médecin si tu estimes souffrir d’une allergie. Il peut également s’avérer utile de tenir un journal des symptômes. Si tu penses être allergique à certains aliments, tiens un journal à propos de tes troubles. Consignes-y les symptômes survenant en lien avec des aliments donnés.

Test d’allergie et diagnostic

Un test d’allergie peut aider à identifier les éventuels facteurs déclencheurs de ton allergie. Il s’agit d’une méthode utile qui permet de déterminer ce qui est susceptible de provoquer tes symptômes. Dès que tu disposes de ces informations, tu peux alors prendre des mesures et réduire tout contact avec certains agents déclencheurs.

Un jeune couple s’enlace

Désensibilisation

Test d’allergie et diagnostic

Un test d’allergie peut aider à identifier les éventuels facteurs déclencheurs de ton allergie. Il s’agit d’une méthode utile qui permet de déterminer ce qui est susceptible de provoquer tes symptômes. Dès que tu disposes de ces informations, tu peux alors prendre des mesures et réduire tout contact avec certains agents déclencheurs.

Les tests d’allergie ne permettent néanmoins pas à eux seuls de diagnostiquer une allergie. Pour ce faire, les résultats du test d’allergie doivent être évalués avec tes symptômes et tes antécédents personnels. Le mieux est d'en discuter avec ton médecin. Il pourra alors te présenter les différentes possibilités de traitement de ton allergie.

Médicaments antiallergiques

En cas d’allergie, la première mesure logique consiste à éviter tout contact avec l’allergène responsable de tes symptômes. Si cela n’est pas possible, des médicaments antiallergiques peuvent t’aider.

En cas d’allergie, la première mesure logique consiste à éviter tout contact avec l’allergène responsable de tes symptômes. Si cela n’est pas possible, des médicaments antiallergiques peuvent t’aider. La cortisone, les antihistaminiques et les produits décongestionnants sont des possibilités de traitement largement répandues dans le soulagement de symptômes allergiques. Si tu souffres d’eczéma, il existe aussi des produits de soin qui apaisent et hydratent la peau.

Si tu prends d’autres médicaments, respecte toujours les instructions de ton médecin ou de ton pharmacien ainsi que la notice d’utilisation.

Un jeune couple s’enlace

Désensibilisation

Les tests d’allergie ne permettent néanmoins pas à eux seuls de diagnostiquer une allergie. Pour ce faire, les résultats du test d’allergie doivent être évalués avec tes symptômes et tes antécédents personnels. Le mieux est d'en discuter avec ton médecin. Il pourra alors te présenter les différentes possibilités de traitement de ton allergie.

Médicaments antiallergiques

En cas d’allergie, la première mesure logique consiste à éviter tout contact avec l’allergène responsable de tes symptômes. Si cela n’est pas possible, des médicaments antiallergiques peuvent t’aider. La cortisone, les antihistaminiques et les produits décongestionnants sont des possibilités de traitement largement répandues dans le soulagement de symptômes allergiques. Si tu souffres d’eczéma, il existe aussi des produits de soin qui apaisent et hydratent la peau.

Si tu prends d’autres médicaments, respecte toujours les instructions de ton médecin ou de ton pharmacien ainsi que la notice d’utilisation.

La cortisone, les antihistaminiques et les produits décongestionnants sont des possibilités de traitement largement répandues dans le soulagement de symptômes allergiques. Si tu souffres d’eczéma, il existe aussi des produits de soin qui apaisent et hydratent la peau.

Si tu prends d’autres médicaments, respecte toujours les instructions de ton médecin ou de ton pharmacien ainsi que la notice d’utilisation.

Désensibilisation

Désensibilisation

Chez certaines personnes, il est difficile de maîtriser les symptômes allergiques malgré la prise de médicaments antiallergiques. Un soulagement temporaire des symptômes n’est alors éventuellement pas suffisant. Si c’est ton cas, ton médecin te parlera peut-être de désensibilisation.

La désensibilisation cible ton problème d’allergie à la racine. Ton système immunitaire est stimulé et s’habitue aux déclencheurs d’allergie. Cela nécessite une exposition répétée à des doses d’allergènes. Ce traitement peut soulager tes symptômes à long terme ou même les faire totalement disparaître.

Chez certaines personnes, il est difficile de maîtriser les symptômes allergiques malgré la prise de médicaments antiallergiques. Un soulagement temporaire des symptômes n’est alors éventuellement pas suffisant. Si c’est ton cas, ton médecin te parlera peut-être de désensibilisation.

La désensibilisation cible ton problème d’allergie à la racine. Ton système immunitaire est stimulé et s’habitue aux déclencheurs d’allergie. Cela nécessite une exposition répétée à des doses d’allergènes. Ce traitement peut soulager tes symptômes à long terme ou même les faire totalement disparaître.

Trouver un spécialiste

Recherche d’un médecin spécialiste

Tu as pris la décision de consulter un médecin? Nous t’aidons à identifier un/e allergologue proche de chez toi.

Trouver un spécialiste

Recherche d’un médecin spécialiste

Tu as pris la décision de consulter un médecin? Nous t’aidons à identifier un/e allergologue proche de chez toi.

Nous sommes à ta disposition

Nous aimerions savoir si cet article t’a été utile. Avons-nous oublié des points importants sur lesquels tu aimerais en savoir plus? Nous sommes à ta disposition. Visite notre page Facebook ou envoie-nous un e-mail et fais-nous part de tes expériences.